Des nouveautés pour cette édition 2017 du Jumping International de Liège

13. octobre 2017 - 13:17 -- aurore.t
Version imprimable

2017, 24ème édition du Jumping International de Liège. Le Jumping de Liège, c’est 300 chevaux internationaux, 400 boxes, 1 million d’euros d’investissement chaque année pour le plaisir des petits et des grands, 30 000 visiteurs, 85 000 téléspectateurs et une audience intense dans plus de 37 pays.

Ce mercredi avait lieu la conférence de presse du Jumping de Liège à Liege Airport. En la présence d’Eugène Mathy, président du comité organisateur et chef de piste et de Léon Dourcy, directeur du concours, nous retrouvions notre cavalier Grégory Wathelet et notre meneur Edouard Simonet.

Le premier, fort de sa victoire au Grand Prix Rolex d’Aachen mais aussi fidèle cavalier du Jumping International de Liège est revenu sur ses performances à Aachen et se dit content du chemin parcouru et des performances. Grégory se dit impatient d’être au Jumping de Liège. Sa dernière victoire au Grand Prix de la Province de Liège date de 2004, il a une revanche à prendre. On ne sait cependant pas les chevaux qu’il emmènera avec lui sur le concours. On a hâte d’en savoir plus.

Notre cavalier LEWB ne sera évidemment pas le seul cavalier de prestige à être présent : nous aurons l’équipe belge participante au Championnat d’Europe de Göteborg de jumping et à la finale de la Coupe des Nations de Barcelone. D’autres noms bien connus : les Whitaker, Lauren Hough et bien d’autres encore issus du top 50-60 du ranking mondial FEI actuel !

Edouard Simonet, médaillé d’argent en individuel aux Championnats d’Europe de Göteborg cette année qui a porté la Belgique à la 3ème place du classement par équipe sera également de la partie pour cette édition 2017. Il représentera cette discipline peu médiatisée mais spectaculaire qu’est l’attelage. Démos prévues les samedi 4 et dimanche 5 novembre en fin de journée.

Le jumping et le dressage ne seront donc pas les seules disciplines mises à l’honneur cette année vu qu’en plus de l’attelage, le JIL 2017 proposera des démos de complet et de Pony Games également ! Le complet qui, comme son nom l’indique, exige des cavaliers la polyvalence des disciplines. Les Pony Games qui demandent adresse, agilité, vitesse, audace, équilibre et fusion avec la monture, notions à la base de toute équitation, et discipline par laquelle les plus grands sont passés (ex : John et Michael Whitaker).

Une présentation de pure race espagnol par le Haras de Niaster est également prévue le vendredi 3 novembre. La variété est donc au programme cette année au JIL en plus des désormais des Classic Tour, Pony Trophy, Epreuve Lotto, … désormais cultissimes parmi tant d’autres épreuves pour le plaisir de vos yeux. N’oubliez pas non plus la finale de la Coupe Cavalor de jumping du lundi 30 octobre mais aussi la course de poneys steeple-chase du vendredi 3 novembre.

Le mot d’ordre du Jumping International de Liège ? D’abord pérenniser avant de vouloir grandir. Depuis 3 ans, le JIL stabilise ses finances avec comme but ultime : le CSI5*. Donc pourquoi pas d’ici quelques années avoir un Jumping de Liège qui n’aura plus rien à envier au Salon du Cheval de Paris, à l’Equita de Lyon, et bien d’autres.

Pour rappel, l’édition 2017 se déroulera sur une semaine complète pour alléger le programme à la demande de beaucoup. Ne tardez donc pas à réserver vos places pour venir découvrir, au coeur de la Cité ardente, les épreuves du Jumping International de la province de Liège et son village d’exposants, du 30/10/17 au 05/11/17, aux Halles des Foires de Liège – Coronmeuse (Avenue Maurice Denis 4, 4000 Liège)

Retrouvez tout le programme sur le site de l'événement : www.jumpingdeliege.be.

N'hésitez plus et réservez vos places au 070/22.55.21 - 0489/21.61.05 (heures de bureau) ou par e-mail info@jumpingdeliege.be. Tous les détails et la formule d'abonnement pour toute la durée de l'événement sont disponibles ici.

Le Jumping International de Liège à la renommée d'être le plus convivial ! Venez tester par vous-même!

 

Retrouvez les photos de la conférence de presse ici.