Répétition générale pour les Scolaires et Juniors avant Liège

29. octobre 2017 - 8:12 -- marie-eve.r
Version imprimable
Marc Goffin assurait les conseils à cheval (Photo : LEWB)
Marc Goffin assurait les conseils à cheval (Photo : LEWB)

Pour la troisième année consécutive, la Commission de Saut d’obstacles de la LEWB a invité les meilleurs cavaliers du challenge Equitation moderne à préparer leur participation au Jumping international de Liège lors d’un stage.

Les douze meilleurs cavaliers de la saison dans les catégories Scolaires et Juniors se sont donc retrouvés à Gesves le 28 octobre pour une journée qui leur était totalement dédiée, et qui présentait cette fois un concept un peu différent. A la place d’un coaching par Henk Nooren comme les années précédentes, les membres de la Commission ont en effet choisi d’axer la journée sur la gestion des tracés et la lecture du parcours. « Durant la saison de concours, on s’est aperçu que les jeunes cavaliers avaient quelques lacunes au niveau de la reconnaissance de piste et que cela engendrait des problèmes à cheval, lors des épreuves », confiait Bernard Mathy, Directeur technique de la Commission de Saut d’obstacles. « Nous avons donc décidé de consacrer le stage à ce thème. »

Les jeunes cavaliers Scolaires et Juniors qui étaient conviés à Gesves ont dans un premier temps analysé le plan d’un parcours avec Bernard Mathy, puis ont effectué la reconnaissance à pied en sa compagnie, avant d’enfin appliquer la théorie en selle en petits groupes, sous les conseils de Marc Goffin. « Cette répétition générale avant le Jumping de Liège était l’occasion de revenir sur les éléments à respecter dans les protocoles des épreuves d’Equitation moderne », précisait ce dernier.

Côté cavaliers, ce concept de stage a une fois de plus été très apprécié. « Pour moi le thème de cette année est très bien choisi car le tracé est un élément important et j’ai des choses à apprendre à ce sujet », confiait Eloïse Lutgen, qui participait pour la troisième fois au stage. « Cette journée permet aussi de se réhabituer à sauter en intérieur, et les conseils tombent à pic avant le Jumping de Liège. »

Outre son intérêt sportif, ce stage a aussi permis aux cavaliers, à leurs parents et leurs encadrants de se retrouver dans une ambiance pédagogique et conviviale. C’est ce que soulignaient Zéa Snoeck et Coralie Ludwig, deux cavalières Scolaires : « On se croise régulièrement au concours mais nous n’avons généralement pas le temps d’échanger, de discuter. Ici, on se retrouve dans d’autres conditions et cela nous permet de faire connaissance…pour encore mieux nous retrouver sur les terrains de compétition ! »