Stéphane Vanneste

Le horse-ball, une discipline qui gagne à être connue

Prénom et nom : Stéphane Vanneste

Lieu et date de naissance : Né à Ixelles le 9/11/1965

Installations sportives : Bierges

Formation : cuisinier de métier

Langues parlées : français, néerlandais et anglais

Discipline : Horse-ball

Le horse-ball met en présence deux équipes de six cavaliers qui doivent ramasser à terre, sans jamais descendre de cheval, une balle pourvue de six anses en cuir et, par un jeu de passes, d’attaques et de défense, l’envoyer dans les buts fixés à chaque extrémité du terrain.

Discipline(s): 
Horseball

Il y a 15 ans, Stéphane Vanneste était cavalier de jumping et gérant du Centre Equestre de la Gaillemarde. Il est suivi depuis le début par Olivier Jacques-Houssa, coach et également membre de la commission nationale. « A l’époque, nous avons décidé de faire la promotion du horse-ball et avons lancé une équipe poneys puis chevaux. En 2007, nous avons même gagné le Championnat alors que c’était vraiment inattendu. Nous étions une toute jeune équipe de cavaliers formés à domicile. C’était une très bonne surprise. » Stéphane est également membre de la commission nationale, chef d’équipe des ‘Flying Monkeys’, arbitre national depuis 11 ans et international depuis 10 ans. Grâce à ses connaissances et formations, il donne également cours aux futurs arbitres de horse-ball. La discipline est aussi une affaire de famille. En effet, ses deux fils, Michaël et Kevin font actuellement partie de l’équipe nationale de horse-ball.

 

Profil du cheval de horse-ball:

« Beaucoup de chevaux peuvent convenir pour faire du horse-ball. Idéalement, il faut un cheval fin, rapide et très souple. La plupart sont des purs-sangs réformés des courses de galop mais on peut parfois trouver des Zangersheide, des SBS ou autres s’ils sont trop petits pour le saut d’obstacles par exemple », explique Stéphane.

 

Objectifs 2015:

En 2014, le but des ‘Flying Monkeys’ était de jouer la tête du classement. « Nous avons gagné le 1er tour et atteint la 1ère division. Cette année, c’est une toute nouvelle équipe que nous mettons sur pied. Le recrutement a été difficile et les 3 nouvelles cavalières ont entre 14 et 16 ans. Nous allons essayer de ne pas être dernier. C’est une année de formation » confie Stéphane. Le chef d’équipe dynamique essaye aussi de promouvoir sa discipline de prédilection. Il organise des initiations dans les clubs afin d’expliquer comment commencer le horse-ball. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à visiter le site internet du club Horses Corner.