Numéros de puce, de stud-book, d’identification, UELN et d’immatriculation… ? Je ne m’y retrouve pas dans tout ça ! Voici quelques informations concernant les différents numéros attribués à votre cheval :

2. juin 2014 - 16:07 -- florence.h
Version imprimable

La puce électronique (transpondeur, chip ou microchip) contient uniquement un numéro à 15 chiffres.  En Belgique, seuls les vétérinaires sont autorisés à implanter des transpondeurs car ce geste est considéré comme un acte vétérinaire. Elle ne contient aucune information relative au cheval ou à son propriétaire. Le numéro contenu dans la puce permettra de retrouver dans la base de données centrale l’identité du propriétaire et du détenteur, ainsi qu'un minimum d'informations relatives à l'équidé (nom, sexe, date de naissance, robe, maintenu ou non dans la chaîne alimentaire pour la consommation humaine). L'accès à cette base de données sera limité aux autorités compétentes. Vous trouverez plus d’informations sur le site de la Confédération Wallonie-Bruxelles du Cheval.

Le numéro de stud-book a pour but l’enregistrement des chevaux dans un stud-book particulier. Son objectif est d'attribuer dans les meilleurs délais un passeport officiel, individuel et infalsifiable, à chaque cheval nouvellement inscrit. Si le cheval n’est pas inscrit dans un stud-book, il recevra un numéro d’identification via la Confédération Belge du Cheval.

Le numéro UELN ou Universal Equine Life Number est un numéro unique attribué à chaque cheval dans le monde. Il est constitué d’un suffixe de 6 caractères identifiant la base de données dans laquelle le cheval a été enregistré, et du numéro unique du cheval attribué par l’organisme l’ayant identifié pour la première fois. Cet UELN unique permettra à terme de retrouver la trace d’un cheval où que ce soit dans le monde.

Le numéro d’immatriculation est vite obligatoire pour participer à des concours en Belgique. L’«immatriculation» à vie est la procédure d’enregistrement d’un cheval dans la base de données de la FRBSE. Depuis 2001, chaque cheval qui circule dans le circuit de concours officiel doit être repris dans cette base de données. Lors de l’enregistrement, un « numéro d’immatriculation » est attribué au cheval. Ce numéro est valable durant toute la vie du cheval. Plus d’informations sur le site de la FRBSE.