Les rankings FEI de juin teintés de noir-jaune-rouge

Début juin, la FEI a mis à jour les différents rankings sur base des derniers résultats engrangés par les athlètes internationaux.

En saut d’obstacles, la Belgique ne compte pas moins de 6 cavaliers dans le top 30, dont 2 dans le top 10 (Pieter Devos – VLP – 5ème et Niels Buynseels – VLP – 10ème). Le premier cavalier LEWB est le liégeois Grégory Wathelet qui passe de la 33ème à la 22ème place. Jérôme Guéry monte également de quelques échelons entre la 35ème et la 30ème place. Un peu plus loin dans le classement, nous retrouvons François Mathy Jr à la 86ème position et Constant Van Paesschen à la 163ème place. Notons le bon de près de 80 places, réalisé par Céline Schoonbroodt-de Azevedo qui rentre dans le top 300. Il est intéressant de noter qu’il y a 35 belges dans le top 500 FEI dominé par le Suisse Steve Guerdat, pour 55 Américains, 52 français, 45 Allemands, 29 Néerlandais, 22 Suisses et 16 suédois (entre autres). Si nous nous concentrons sur les cavaliers de moins de 25 ans, Jos Velooy (VLP - 24 ans) garde sa 2ème place tandis que Constant Van Paesschen (25 ans) est 13ème. En tout, ils sont 10 athlètes belges à figurer dans le top 100.

En dressage, ce n’est pas une surprise, ce sont les cavaliers du nord du pays qui s’illustrent au niveau des rankings internationaux seniors, U25, Young Riders et Juniors. Cependant, il est important de noter la 50ème place de Charlotte Defalque en U25 et la 33ème place de Kate Wiggins chez les Young Riders.

L’endurance, quant à elle, est bien représentée par les cavaliers de la Ligue. Louna Schuiten monte dans le classement de la 88ème à la 77ème place. Grâce à ses derniers beaux résultats, Elisabeth Hardy fait un bon de plus de 200 places et atterrit à la 160ème position. Dans le top 400, nous retrouvons aussi les cavaliers LEWB Steve Peignat, Colline White, Stéphanie Wilmotte et Freddy Meurens (VLP).

En concours complet, Karin Donckers (VLP) rentre dans le top 10 de la discipline (10ème). Les 3 athlètes LEWB présents dans le top 300 sont tous en progression. Stéphanie d’Andrimont, tout comme Lara de Liedekerke-Meier se rapprochent du top 200, tandis que Julien Despontin rentre dans le top 300 en prenant plus de 60 places d’un coup.