Info :

 

La LEWB n’impose aucune règle elle-même. Nous relayons les mesures du CNS. Respectez-les svp !

 

Mise à jour CORONAVIRUS au 5/10/2020

    

Cycle STX 2020

Le Cycle n'a pas pu être organisé dans son format normal cette année, le Corona s'en est chargé. Huit week-ends d'affilée, 6 résultats qui comptent. Pour les responsables, il s'agissait d'établir un calendrier, d'en refaire un autre et de tenir sans cesse des réunions avec les organismes gouvernementaux. Jumping ? Non, ou oui quand même, et puis quand même pas,... une année dont personne ne veut une copie.

Malgré tout, ils ont réussi à terminer 8 concours du cycle. Le sponsor principal, STX, est resté fidèle aux jeunes chevaux, de sorte que nous pouvons donner aux meilleurs jeunes chevaux du Championnat de Belgique un gros bonus comme d'habitude. Heureusement, il existe encore des certitudes, même à l'époque Corona. Par exemple, le gagnant du cycle 6 & 7 ans reçoit 1.000 euros chaque année grâce à STX. Cette année, c’est beaucoup moins évident pour les 4 et 5 ans, car 22 gagnants ex-aequo pour les 4 ans, et 28 gagnants pour les 5 ans. Ils recevront tous 250 euros de STX, et la FRBSE versera le solde, de sorte que chaque gagnant aura suffisamment d'argent pour payer son inscription au Championnat de Belgique.

Le Championnat de Belgique n'a pas pu avoir lieu à la date prévue aux alentours du 15 août cette année, et en septembre, "l'Ecole d'Equitation de Gesves" est déjà en mode scolaire. Il fallait donc trouver une alternative. Zangersheide s'était déclaré prêt à organiser l'ensemble du Championnat de Belgique Jeunes Chevaux, mais les restrictions communales strictes ont rendu l'organisation de l'événement impossible. Ensuite, il y a eu le sauvetage d'Azelhof pour les 4 et 5 ans, et de Sentower pour les 6 et 7 ans.

Cycle 4 et 5 ans

Seules les 6 premières participations sur les 8 épreuves ont compté pour le classement. Ceux qui ont pu rester 6 fois sans faute d'affilée dans ces deux catégories peuvent se dire fiers vainqueurs du Cycle STX. Cela semble simple, mais ce n'est pas le cas. Gagner le cycle n'est pas évident, quel que soit le groupe d'âge, même pas cette année de Corona.

Nous avons donc eu 22 gagnants chez les 4 ans et 28 chez les 5 ans, ce qui fait un total de 50 gagnants dans ce groupe. Certaines tendances font surface.

Il existe des produits de nombreux étalons différents, la plupart des étalons n'ont qu'un seul descendant parmi les gagnants. Mais Comme il Faut en a trois, et Thunder vd Zuuthoeve est le mieux représenté avec quatre descendants.

Parmi les cavaliers, nous voyons Frederik Wuytack et Robin van Thillo, qui ont chacun remporté la victoire avec 3 chevaux.

Quatre éleveurs ont deux gagnants : le grand élevage de 't Kattenheye de Tony et Annemarie Raman, l'élevage de l'Achterhoek de Dirk Depauw, le Haras de Bellignies de Caroline Michez, et l'élevage de 't Laar de Veerle Freijzer, qui a un produit d'élevage dans les 20 meilleurs des 6 ans. Cela s'applique également pour l'élevage de Caroline Michez.

Dans ce groupe, nous voyons 5 étalons admis parmi les gagnants finaux. Deux étalons sont approuvés pour l'AES, à savoir Quaprice JW (Presley Boy) de Jan Wuytack, et Perte Totale ED (Polidiktus vd Helle) de Ellen et Danny Van Es. Il y a l'étalon BWP Parfait vh Schaeck (Comme il Faut) de Perry De Winter, un étalon allemand Cornet's King (Cornet's Prinz) de Jan Vermeiren Horses, et enfin l'étalon Z-approuvé Perte Totale de Res Nova (Comme il Faut) de Dries Jacobs avec Walter Lelie en selle.

Cycle 6 ans

Anthony Wellens a gagné 2 fois avec le KWPN J'Adore, mais est ensuite complètement descendu. Bert Panneels a gagné 3 fois avec Ogina vd Bisschop, mais un résultat moins bon le met à la troisième place du classement final. Ogina est un Vigo d'Arsouilles de la souche de Sylvain Dewreede, la souche de Raging Bull Vangelis, le cheval de tête de Robert Whitaker.

Si vous voulez gagner le cycle, vous devez être capable de rester sans faute et c'est ce que Steven Van Rossem a fait. Sur 6 participations, 6 fois sans faute, et 5 fois double sans faute, et en plus 3 manches dans le top 10. Son frère Geert Van Rossem a fait aussi bien, mais a monté un peu moins vite et a obtenu moins de points de classement.

Les frères Van Rossem montent des chevaux de leur propre élevage "Van Klapscheut". Orlando van Klapscheut (Marius Claudius) gagne le cycle, Odina van Klapscheut (I'am Moerhoeves Star) est cinquième. Tous les deux sont issus de la lignée de la jument cinq étoiles Coriana van Klapscheut, par Darco x Heartbreaker d'Eric Lamaze et Pilar Lucrecia Cordon, à l'époque vendue par STX.

Bertrand Genin termine deuxième avec Ismene dl Saveniere, une fille de Coeur de Cachas, le gris qui a gagné le cycle des 7 ans avec Sarah Toussaint en 2016.

Nico Baerts est quatrième avec Okley vd Zavel, un Thunder vd Zuuthoeve. Thunder a eu pas moins de 50 descendants sur l'ensemble du cycle cette année.

Cycle 7 ans

En 2018, Jan van Dyck a remporté le cycle des 7 ans, avec un cheval de son propre élevage, Liepzig vd Hooghoeve. Jan van Dyck remporte cette année à nouveau les 7 ans, avec Nadj A vd Nachtegaele, un Action Breaker élevé par Andy Jacobs. Jan était, avec ce cheval, déjà 13ème dans le classement final des 6 ans l'année dernière. Jan est un véritable artisan. Comme il a monté à Gesves, tout le monde a pu le constater, ce sera un parcours sans faute. Jan reste six fois sans faute, et trois fois double sans faute.

En 2019, Nico Baerts a remporté le cycle des 7 ans avec la jument de Emerald Especially Ultra Z de Dominique Hardy. Nico Baerts termine en deuxième position cette année avec Cassilias Z, un Crawntano de son propre élevage. L'année dernière, il était déjà 16ème dans le classement final des 6 ans.

Christophe Verheyen est troisième avec Indiana-K van 't Kattenheye (Indoctro) de l'écurie JV Horses. Chaque année, Jan Vermeiren vient au cycle avec beaucoup de chevaux, et il achète souvent à l’écurie Kattenheye. En 2018, Jan a remporté le cycle des 6 ans avec son étalon admis approuvé Z, Mr Uno-K van 't Kattenheye. Kris Christiaens est quatrième avec Nemo vd Berghoeve, finaliste l'année dernière au Championnat de Belgique. Le Berghoeve est l'élevage de Paul Van den Bosch.

Lionel Collard-Bovy termine cinquième avec Havane GP du Bois Madame (Conterno Grande), l'année dernière déjà 8ème au Championnat de Belgique des 6 ans.

Jeunes chevaux, Jeuves cavaliers

Il est évident que les jeunes chevaux participent au cycle. Mais chaque année, de nouveaux jeunes cavaliers montent leurs jeunes chevaux dans le cycle. Et c'est immédiatement la meilleure assurance pour l'avenir du Cycle STX.

Cette année, Stephan Verschuere (26 ans) et Pieter Van den Bergh (21 ans) sont entrés dans le cycle pour la première fois. Stephan Verschuere avait 12 chevaux dans le cycle, dont il a réussi à en placer 7 pour le Championnat de Belgique. Stephan monte aussi des concours deux étoiles et Gold mais, cette année, il avait tellement de jeunes chevaux qu'il ne savait que les monter tous dans le cycle. Une bonne expérience, dit Stephan. Certains chevaux ont sauté au début avec beaucoup de spectacle, et sont devenus plus intelligents vers la fin. D'autres chevaux n'ont pas aussi bien commencé, mais se sont améliorés au fur et à mesure que le cycle progressait, et c'est pour cela qu’on monte finalement.

Pieter Van den Bergh, ancien cavalier LRV, a fait de l'équitation son métier. D’abord à mi-temps chez DB-Horses, et puis à plein temps pour son propre compte. Chez lui, à Kalmthout, il a le haras où est né Armstrong vd Kapel, et ils sont donc amis avec Jan Vermeiren. Jan a demandé à Pieter s'il ne voulait pas monter quelques jeunes chevaux de la JVH dans le cycle. Ses propres chevaux ont également été ajoutés, ainsi que certains de ses connaissances. Pour sa première année, Pieter est venu avec 10 chevaux au cycle, il a qualifié 7 chevaux pour le Championnat de Belgique à Lier. C'est par exemple autant que le professionnel Tim Van den Broeck.

Et cela s'est bien passé. Oui, tout s'est passé mieux que prévu. C'était un travail très dur, dit Pieter, mais dans ce sport, c'est toujours un travail dur, c'est valable aussi pour les cavaliers vedettes.

Si vous êtes doué pour travailler avec de jeunes chevaux, vous pouvez en faire votre profession dans ce pays d'élevage, et trouver dans le Cycle STX le format idéal pour le faire.

 

Pol Huys