Info :

 

La LEWB n’impose aucune règle elle-même. Nous relayons les mesures du CNS. Respectez-les svp !

 

Mise à jour CORONAVIRUS au 02/07/2020 - 16h00

    

PROTECTIONS POSTERIEURES 2020 : une année de transition

Après avoir organisé des séances d’information dans les groupements de la LEWB pour annoncer aux cavaliers que seules les protections pour jeunes chevaux seront d’application en 2020, dans toutes les épreuves de saut d’obstacles organisées au niveau de la LEWB et de ses groupements, le CA de la Ligue Equestre Wallonie Bruxelles a revu sa position prise en novembre 2019. 

A la majorité de ses membres, le CA de la Ligue Equestre Wallonie Bruxelles a décidé, comme Paardensport Vlaanderen (ex VLP), de considérer 2020 comme une année de transition.  Nous suivrons donc les instructions de la FEI à tous les niveaux (national, communautaire et régional) en ne faisant que des remarques pédagogiques.

 

DIRECTIVES  2020 concours LEWB et groupements :

JEUNES CHEVAUX :  La règlementation, étant connue depuis des années, sera strictement appliquée.

PONEY / SCOLAIRES / JUNIORS / JEUNES / U25 / Vétérans : 2020 est une année de transition. Nous laisserons nos athlètes et nos officiels s'habituer à ce nouveau règlement. Aucune sanction ne sera prise si une mauvaise protection est utilisée. Les contrevenants seront invités à utiliser d'autres protège-boulets à l'avenir lors d'une prochaine participation ou à ce moment-là.

QUE DIT LA FEI ? FEI Règlement 2020   Art. 257 HARNACHEMENT

 

Partout dans l’enceinte du Concours les dispositions qui suivent doivent s’appliquer :

2.4 Pour toutes les Épreuves FEI de Jeunes Chevaux (cinq, six, sept et huit ans (en Belgique 4, 5, 6 et 7 ans)) :

Les critères suivants doivent être respectés en ce qui concerne les guêtres postérieures portées en Épreuves internationales de Jeunes Chevaux :

Les guêtres postérieures qui ont un élément protecteur seulement sur la partie intérieure (simple coque) sont uniquement le type de guêtres autorisées aux postérieurs.

Toute protection des postérieurs doit avoir une longueur intérieure maximale de 16 centimètres ; la largeur de la fixation doit être au moins de cinq centimètres. Les guêtres offrant une protection supplémentaire pour le paturon qui s'étend sous la coque arrondie située à l'intérieur sont autorisées à condition que la bavette soit en matériau lisse et souple. Lors de la mesure de la longueur de la guêtre, il n’est pas tenu compte de la protection du paturon qui s'étend à l’intérieur sous la coque arrondie.

La partie arrondie du protège-boulet doit être positionnée autour de l'intérieur du boulet ;

L'intérieur du protège-boulet doit être lisse, ce qui veut dire que la surface doit être régulière et qu’il ne doit pas y avoir de points de pression à l’intérieur du protège-boulet ; afin d’éviter tout doute, une couture fixant la doublure intérieure au protège-boulet est permise. Une doublure intérieure en peau de mouton est autorisée.

Seules sont autorisées les fixations type-Velcro non élastiques ; ni crochets, ni boucles, ni clips ou autre méthode d’attache de la fixation ne peuvent être utilisés ;

Aucun élément supplémentaire ne peut être ajouté ou inséré dans la guêtre elle-même, autre qu’une bavette de protection pourvu qu’elle soit souple et clairement destinée seulement à protéger.

Des anneaux de paturon peuvent être utilisés à des fins de protection pourvu qu’ils soient correctement ajustés et que le poids total de l’équipement sur la jambe du

Cheval ne dépasse pas 500 grammes (art. 257.2.3.) Des bandes de paturon ne peuvent pas être utilisées.

(NDLR : Il est à noter que le règlement n’en fait pas mention mais que le manuel de stewarding FEI autorise les bandages.)

 

2.5 Dans tout Concours FEI de Saut d'Obstacles pour les Cavaliers U25, Jeunes cavaliers,

Juniors, cavaliers de Poney, les Enfants, les Propriétaires Amateurs et les Vétérans, et tous les Concours FEI “World Jumping Challenge’’, seules les protections postérieures qui répondent aux descriptions suivantes peuvent être utilisées :

2.5.1 Protections telles que décrites à l’article 257.2.4 ci-dessus.

2.5.2 Les protections comportant un élément de protection à l'intérieur uniquement

(simple coque) et les protections comportant un élément de protection à l'intérieur et à l'extérieur, c'est-à-dire les protections à double coque qui s'enroulent autour du boulet, sont autorisées à condition qu'elles répondent aux critères suivants :

La protection doit avoir une longueur maximale de 20 centimètres à son endroit le plus long (cf le manuel des stewards pour les instructions sur la façon de mesurer correctement la longueur de la protection).

La partie arrondie de la protection doit être placée autour du boulet (pour les guêtres avec un élément de protection seulement sur un côté (simple coque) l’élément de protection doit être placé autour du côté intérieur du boulet.

L'intérieur de la protection doit être lisse, c'est-à-dire que la surface doit être plane et qu'il ne doit y avoir aucun point de pression à l'intérieur ; afin d’éviter tout doute, une couture fixant la doublure intérieure au protège-boulet est permise. Les doublures en peau de mouton sont autorisées.

La protection ne doit pas comporter plus de deux lanières de fixation.

 

Seuls les types de fixations suivants sont autorisés :

Fixation type velcro :

Les bandes de fixation doivent :

- Avoir un Velcro ou un système d’attache type Velcro

- Avoir une largeur minimum de 2,5 cm s’il y a deux lanières et avoir un minimum de 5 cm s’il y seulement une lanière.

- Pour les guêtres avec un élément de protection seulement côté intérieur du boulet, les bandes de fixations peuvent être élastiques ou non élastiques ;

- Pour les double-coques les bandes doivent être élastiques

 

Attaches de type goujon :

Les bandes de fixation doivent :

Être en matière élastique

Avoir une largeur minimum de 2,5 cm

Avoir des trous qui s’emboîtent sur un goujon sur la guêtre.

 

Fixation à crochets et œillets :

Les bandes de fixation doivent :

Être en matière élastique

Avoir une largeur minimum de 2,5 cm

Avoir un crochet à l’extrémité qui s’accroche à un œillet sur la guêtre.

Toutes les bandes de fixations doivent être unidirectionnelles, c’est-à-dire qu’elles doivent être fixées directement d’un côté à l’autre de la protection mais ne doivent pas envelopper la totalité de la protection ; aucun mécanisme qui permet à l'attache de se retourner sur elle-même n'est autorisé.

Aucun élément supplémentaire ne peut être ajouté ou inséré dans la protection elle-même.

Des anneaux de paturon peuvent être utilisés à des fins de protection pourvu qu’ils soient correctement ajustés et que le poids total de l’équipement sur la jambe du

Cheval ne dépasse pas 500 grammes (art. 257.2.3.) Des bandes de paturon ne peuvent pas être utilisées.

 

Autres modifications 2020

  • Des écrans qui couvrent les yeux des chevaux (c’est à dire des lunettes ou lunettes de soleil pour chevaux) sont interdits partout dans l’enceinte du concours.
  • Les vestes de compétition peuvent être de n'importe quelle couleur ; le col peut être de la même couleur que la veste ou d'une couleur différente, mais doivent avoir un col à revers et des boutons orientés vers l'extérieur.
  • Les éperons à rondelles avec disques crantés ou à dents de scie ne sont pas autorisés en Concours de Saut d’Obstacles en quelque lieu que ce soit. Les éperons à rondelles avec des disques à bords lisses (ép. +/- 3 mm), réguliers sont autorisés (non tranchant).