Matyas Gobert

Le Reining, une histoire de famille

Prénom et nom : Matyas Gobert

Lieu et date de naissance : Née à Saint-Ghislain le 17/07/1992

Installations sportives : vient de Blaugies (Hainaut) mais entraine également des chevaux de propriétaires à Ypres.

Etudes : avait commencé des études supérieures mais a préféré se consacrer entièrement à son métier d’entraineur professionnel.

Langues parlées : français, anglais et néerlandais

Discipline(s): 
Equitation Americaine

Chevaux de tête :

- Chicy Smart Jac est une jument alezane Quarter Horse de 2003 (Hes a Steppin Jac X Chic De Otoe par Hollywood Jac 86), propriétaire Annie Mouton et Domnique Gobert. Matyas la connait sur le bout des doigts car elle est dans sa famille depuis toujours. C’est avec cette jument qu’il a obtenu la médaille d’argent aux Championnats d’Europe Young Riders en 2011. « Ce n’est pas le meilleur cheval du monde mais elle a un grand cœur et un très bon mental. Elle a une grande valeur sentimentale. »

- Soulas A Cinch est un hongre rouan American Quarter Horse Association de 2007 (Soula Jule Star X Tinas New CD par CD Olena), ancien propriétaire Koen Brutsaert. Ce cheval vient d’être vendu et partira bientôt pour la Norvège. C’est avec ce cheval que Matyas avait participé aux Championnats d’Europe Individuels en 2013.

Résultats marquants :

- 2009 : Médaille d’Argent lors de Championnats d’Europe Juniors

- 2011 : Médaille d’Argent lors des Championnats d’Europe Young Riders

- 2013 : 16ème individuel lors de Championnats d’Europe Individuels et 4ème par équipe au Championnat d’Europe.

- 2014 : 1ère participation aux Jeux Equestres Mondiaux avec Chicy Smart Jac. Matyas retient surtout la très bonne ambiance et le grand nombre de supporters pour chaque cavalier entrant en piste. Les JEM demandent beaucoup d’investissement et de préparation. Cette première expérience a permis au cavalier de savoir quel type de cheval il lui fallait pour ce genre de compétition et comment préparer les JEM 2018 au Canada.

Objectifs :

Matyas Gobert prépare énormément de jeunes chevaux pour leurs propriétaires respectifs. Il ne les présentera donc pas tous en concours. Pour 2015, il met en route deux chevaux de 3 ans dont KBP Playing for Checks, une jument qu’il compte présenter lors des Futurity, concours réservés aux jeunes chevaux de reining. « C’est une jument qui est née chez Koen Brutsaert et que je connais depuis toute petite. On a choisit l’étalon en fonction de la mère pour obtenir un cheval de bonne qualité pour le reining : un dos court et puissant, avec un bon engagement dans les stops, l’arrière-main qui vient bien en-dessous et de bonnes jambes arrières pour les glissades. Il faut aussi un bon mental » explique Matyas. Le travail de cette jument a commencé à 2 ans : « Les chevaux commencés plus tôt durent plus longtemps. On fait très attention à l’entretien et on fait des radios régulièrement ». Certains chevaux de concours sont gardés jusqu’à leur 15 ans. Outre les Euro Futurity en Allemagne pour les 4 ans, le cavalier de Blaugies participera au Derby au Flanders Expo de Gand où des classes intéressantes pour les 4 à 7 ans sont organisées.