Monpazier, une édition qui réussit aux athlètes LEWB d’endurance

Le 11 septembre prochain, Louna Schuiten (LEWB) prendra le départ du championnat d'Europe à Ermelo, au sein de l'équipe belge, avec son historique Sabah du Courtisot. Âgé de 15 ans et porteur d'une longue carrière, Sabah devrait prendre sa retraite (maintes fois annoncée mais encore jamais concrétisée) au terme de cette xième prestation sur 160 kms. Logiquement, la cavalière prévoyante se préparait donc à cette échéance depuis quelques mois, notamment avec Cheitan Cabirat, un hongre de 9 ans, par Rhalan Cabirat et Djelfor, propriété de l'élevage Cabirat, famille Lafaure. Le couple avait subi un revers en juin sur 160 à Compiègne. Il a remis le couvert vendredi 27/08, sur les championnats de France, à Monpazier (là où est né Cheitan), et cette fois avec succès, après une course sage : 24èmes à du 17 km/h de moyenne (60 partants, 30 classés). Cette réussite permet dès lors à la cavalière de briguer, avec ce partenaire, une place en équipe belge pour les mondiaux 2022, qui se tiendront à Vérone (Italie).

Le lendemain, samedi 28/08, c'est Hémeline Piront qui réalise un magnifique résultat sur la 2x70 kms (CEI2*) : associée à Kebelle (jument, 12 ans, par Krakow), la cavalière de Vielsalm se classe 3ème, à du 18,70 km/h de moyenne, avec une dernière boucle réalisée à 23,20 km/h (13 classés, 21partants). Après un échec l'an dernier au même endroit, le couple prend là une belle revanche. Quatre autres cavalières LEWB étaient inscrites sur la CEI1*100 kms (76 partants, 51 classés). Les quatre sont à l'arrivée : Patricia Guéret/Eaunoire Huingum (27èmes à du 17,30 km/h), Laura Lenges /Oscar NWA (28èmes à du 17), Céline Lavis/Chanel d'Havenne (29èmes à du 17), Zoé Snoeck/Lady (50èmes à du 15,60). Cette dernière cavalière, junior, se qualifie ainsi pour l'échelon supérieur, celui des 2* et des 120 kms.

Hier, dimanche 30/08, Elisabeth Hardy fait des étincelles en montant sur le podium de la CEI2* de 120 km au terme d'une course époustouflante qui l'a vue occuper les avant-postes dès l'entame. Résultat final : une 3ème place, à du 21,80 km/h de moyenne grâce à Antikaah Jack du Vent (Jackpot de Blaziet x Djinn du Paon, 11 ans), une jument dont c'était la première sortie sur cette distance, mais qui réalisait déjà un podium, en mai, à Castelsagrat, sur 1*. Plus loin, deux autres représentants de la LEWB se classent en 41ème et 44ème positions à quasi 17 km/h de moyenne, à savoir, Stéphanie Wilmotte (Naima du Clos du Wez, jument de 12 ans avec laquelle la cavalière gagne le championnat de Belgique 1*, il y a un gros mois à Zutendaal) et Nicolas Willems (Aslan J, hongre, 10 ans). Sur la ligne de départ, on dénombrait 85 couples. À l'arrivée, il en restait 56.

Bilan, dès lors, presque parfait pour la Ligue Equestre Wallonie Bruxelles lors de cette édition 2021 (remarquable, comme d'habitude) de Monpazier, puisque sur 10 départs CEI, on recense 9 réussites, 2 podiums (Elisabeth Hardy, Hémeline Piront) et une qualification pour les championnats du monde 2022 (Louna Schuiten). Et pour qui potasse les stats, signalons que les 21 représentants de la LEWB, actifs au niveau international de l'endurance, affichent un bilan, pour les 8 premiers mois de l'année 2021, de 72 départs CEI, pour 47 réussites, 24 podiums et 8 victoires. Keep on riding !