Des nouvelles des cavaliers d'endurance ces dernières semaines

Karin Boulanger & Tawfiq du Courtisot à Pontchâteau 10-11-2019 @Facebook Pierre Arnould
Karin Boulanger & Tawfiq du Courtisot à Pontchâteau 10-11-2019 @Facebook Pierre Arnould

BONNE TENUE DES BELGES À PONTCHÂTEAU

Cinq couples belges avaient fait le déplacement ce dimanche 10 novembre jusqu'à l'endurance, de tradition automnale, de Pontchâteau, dont c'était la 10ème édition, et probablement la dernière, aux dires des organisateurs qui ont toujours accueilli nos cavaliers de la meilleure des façons. La fédération belge tient à les en remercier.
Comme presque d'habitude, la pluie était au rendez-vous (sauf le jour de l'épreuve) et avait rendu les parcours extrêmement lourds. Nombre de déferrages s'en suivirent (comme ce fut notamment le cas pour Karin et Juliette).
Sur la CEI2* de 120 kms, Karin Boulanger (LEWB) ressortait son Tawfiq du Courtisot pour se classer 12ème à du 17,40 km/h (34 partants, 22 classés).
Sur la CEI1* de 80 kms, Juliette Vanhee (LEWB) fait 5ème à du 15,97 km/h avec Chaiqua du Barthas, tandis que Kurt Sterckx (VLP) (Chimco DA) et Freddy Meurrens (VLP) (Bright Sky Larzac) terminent 8 et 9èmes à du 15,83 km/h (12 partants, 9 classés).

 

 

ELISABETH HARDY LOUPE LE PODIUM À PAMIERS

Ces samedi 16 et dimanche 17 novembre se déroulait la désormais traditionnelle épreuve d'endurance internationale de Pamiers, au sud de Toulouse, sur la route d'Andorre, au pied des majestueuses Pyrénées. L'organisation y est due à notre compatriote, membre de l'équipe belge aux récents championnats d'Europe (10ème avec Aigoual Embrun), Céline Just (LEWB) ! Avec l'ensemble de sa famille et toute l'équipe de l'élevage Aigoual Arabians, elle concocte un week-end de courses chaque année plus populaire. Cette année, plus de 200 couples (et pas des moindres) s'y étaient donnés rendez-vous.
Deux cavalières belges figuraient au menu de la CEI2* de 120 kms. Associée à Nidjava du Caussanel (jument avec laquelle elle signait une 4ème position au même endroit sur la même course en 2018 à du 21,50 km/h) Elisabeth Hardy (LEWB° a bien failli signer son 5ème podium de l'année. Elle termine 2ème au final à du 21,70 km/h de moyenne (dernière boucle à 30,10 km/h) mais Nidjava ne satisfera point à l'ultime contrôle vétérinaire (boiterie postérieure).
Dominique Evrard (VLP) ne connaîtra point pareille désillusion. Avec Isis Sen Misr, la cavalière de Villers-Poterie termine 32ème à du 16,50 de moyenne (57 partants, 35 classés).

 

Lire aussi ...