Info :

 

La LEWB n’impose aucune règle elle-même. Nous relayons les mesures du CodeCo et du Ministère des Sports de la FWB. Respectez-les svp !

 

Mise à jour CORONAVIRUS au 8/01/2021

    

Gauthier Mercenier

Prénom et Nom : Gauthier Mercenier

Date de naissance : 08/04/1995

Installations sportives : Ecurie Mercenier (Heers) et Ecurie FAPE

Discipline(s): 
Jumping

Parcours équestre

Gauthier Mercenier côtoie les chevaux depuis toujours grâce à son père. Celui-ci était cavalier et possède une écurie de commerce à Heers, dans le Limbourg. Gauthier Mercenier a fait ses débuts en compétition à poney puis a tourné dans les épreuves scolaires et juniors. En plus de ses propres montures, le jeune homme s’est rapidement mis à monter divers chevaux de commerce et de propriétaire. « C’était souvent au pied levé », raconte-il. « On m’amenait les chevaux le week-end au concours pour que je les monte. »

Après ses études secondaires, Gauthier Mercenier a suivi une formation et été diplômé dans les assurances, sans toutefois jamais travailler dans le secteur. « Au final ce sont les chevaux que je préfère et j’ai d’ailleurs toujours privilégié cette voie, donc j’ai continué en parallèle de mes études avant de m’y consacrer entièrement. » Gauthier Mercenier a commencé sa carrière au sein de l’écurie de commerce de son père, fonction qu’il cumule aujourd’hui avec un mi-temps de cavalier au sein de l’écurie FAPE appartenant à Luiz Felipe de Azevedo Filho et Céline Schoonbroodt. « C’est une expérience intéressante de travailler à leurs côtés car j’apprends beaucoup et cela m’ouvre des portes vers l’étranger », souligne-t-il.

 

Chevaux

La jeunesse de Gauthier Mercenier a principalement été marquée par Olympia, une jument qui lui a permis de finir deuxième du championnat de Belgique des scolaires en 2009. Le cavalier a ensuite pris de l’expérience sur la hauteur grâce à Upper Class Hero, un hongre acheté en 2013 à Dominique Joassin. « Il prend 15 ans cette année et c’est mon cheval de tête », explique Gauthier Mercenier. « J’ai participé à mes premières Coupes des nations chez les jeunes cavaliers avec lui, et désormais il tourne jusqu’en Grands prix 2 et 3*. »

Au sein de l’écurie familiale, le cavalier monte à la fois des chevaux de commerce et d’autres lui appartenant. Il a en moyenne 10 à 12 montures au travail, ce à quoi s’ajoutent 4 ou 5 jeunes chevaux supplémentaires au sein de l’écurie FAPE. « Je passe beaucoup de temps en selle chaque jour mais j’ai une groom à la maison qui m’aide en montant aussi », précise-t-il. « Et bien que j’aie un nombre important de chevaux à travailler, je fais en sorte de ne pas négliger le dressage car c’est très important. »

Gauthier Mercenier veille aussi à ne pas brûler les étapes, surtout avec les jeunes chevaux qui représentent une bonne partie de son piquet. « En tant que cavalier, c’est souvent un passage obligé de monter des jeunes chevaux mais j’aime participer à leur formation puis ensuite les voir évoluer dans leur carrière. J’ai au final autant de plaisir à monter un bon jeune cheval qu’un autre plus âgé ! »

 

Palmarès

Gauthier Mercenier combine actuellement les compétitions nationales et régionales avec environ un international 2 ou 3* tous les deux mois. Il participe aussi à des épreuves internationales pour jeunes chevaux et s’est qualifié plusieurs fois pour le championnat de Belgique de ceux-ci à Gesves.

Le cavalier garde parmi ses meilleurs souvenirs sa médaille d’argent au championnat des scolaires avec Olympia, car cette performance était inattendue. « J’avais seulement fait un parcours de 1m20 avant ce concours », se souvient-il. « C’était donc une excellente surprise, d’autant plus que cela m’a aussi permis de participer au championnat d’Europe des scolaires la même année. » Plus récemment, Gauthier Mercenier a apprécié sa première expérience au célèbre CSI 4* de Hickstead.

Son palmarès compte déjà plusieurs podiums et victoires en Grands prix de différents niveaux. Gauthier Mercenier a par exemple débuté la saison du Classic Tour Sellerie Gilbert avec un succès dans le Grand prix Ikonic.

 

Objectifs

Upper Class Hero, le cheval de tête de Gauthier Mercenier, est de retour en forme cette année après une longue pause pour blessure. Le cavalier reprend donc les grosses épreuves avec lui, tout en ciblant bien ses concours. A côté de cela, il prépare la relève avec notamment Conquestador, un cheval de 8 ans moins expérimenté mais en qui il croit beaucoup. « Nous avons aussi commencé à élever avec mes anciennes juments de concours », ajoute-t-il. « Les produits les plus âgés prennent 6 ans et je compte aussi sur eux pour assurer la suite ! »

A plus long terme, Gauthier Mercenier souhaiterait développer sa propre écurie de sport et de commerce, avec si possible quelques chevaux pour évoluer au plus haut niveau. Il aimerait concrétiser ce projet avec sa compagne Marine Scauflaire, elle aussi cavalière de saut d’obstacles.

 

Marine Scauflaire et Gauthier Mercenier (Photo : Christophe Bortels)

Voir aussi