Info :

 

La LEWB n’impose aucune règle elle-même. Nous relayons les mesures du CodeCo et du Ministère des Sports de la FWB. Respectez-les svp !

 

Mise à jour CORONAVIRUS au 7/05/2021

    

Lisa Giappone

Lisa Giappone et ses parents

Prénom et Nom : Lisa Giappone
Date de naissance : 19/11/2003
Installations sportives : Ecurie des Tourelles – Verviers

Discipline(s): 
Jumping

Parcours équestre

Comme le veut l’expression, Lisa Giappone est tombée dans la marmite de l’équitation dès son plus jeune âge. Ses parents David et Stéphanie étaient en effet tous deux cavaliers et, à peine sortie de la maternité, Lisa a été mise en contact avec les poneys. Le couple gère aujourd’hui les Ecuries des Tourelles à Verviers, où Lisa et sa petite sœur Eva (8 ans) montent. « J’ai eu beaucoup de professeurs mais aujourd’hui je m’entraîne principalement avec Flora Ploumen pour le dressage et Georges Trulemans pour l’obstacle », explique la jeune fille. « Il y a aussi bien sûr mes parents et ma sœur qui m’encadrent et m’encouragent énormément ! Mon père me coache un peu, ma mère groom et la famille est toujours là. »
Ses premiers concours, Lisa Giappone les a connus vers l’âge de 8 ans. Elle a récolté pas mal de succès avec Quinine, un poney qui a initié de nombreux cavaliers, mais c’est avec Akito qu’elle dit avoir réalisé ses plus belles saisons. Le couple a en effet décroché pas mal de victoires et classements sur 90 cm et 1m, dont une première place au challenge GEPL dans cette première hauteur. Lisa Giappone est ensuite passée dans les épreuves chevaux vers 12-13 ans.

Chevaux

Lisa Giappone a toujours vu passer différentes montures dans ses écuries, et s’est donc habituée à monter plusieurs chevaux. « Je pense que cela fait ma force, car j’ai appris à m’adapter », explique-t-elle. « J’estime aussi qu’il faut se confronter à différents chevaux pour apprendre à bien monter. »
Afin de pouvoir concilier l’école et les concours, la jeune fille se concentre actuellement sur trois chevaux qui lui appartiennent : Elmer van het Pauwenhof, Bayfonie et Emma. « Elmer est arrivé en avril, il a 13 ans et a pour rôle de me donner de l’expérience sur la hauteur », précise Lisa. « Nous avons fait quelques parcours sur le mètre 30 cette année avec lui et Bayfonie. » Cette dernière accompagne Lisa Giappone depuis le plus longtemps et la cavalière la considère véritablement comme sa jument. « Elle est très fiable et constante, elle cherche toujours à bien faire les choses. » Enfin, Emma est âgée de 8 ans et a été remise en route par la jeune cavalière lors de cette année 2018, après avoir fait un poulain.

Palmarès

Le plus beau souvenir de Lisa Giappone reste le Jumping de Liège en 2014 avec Akito, lors duquel elle a fini deuxième du pony trophy en 90 cm et a remporté le trophée des manèges. « Cette victoire est la plus belle pour moi jusqu’à présent. C’était la dernière épreuve de la journée, le chronomètre était difficile à battre et tout mon entourage était là. On était un peu sceptique quant à mes chances d’y parvenir, mais au final on a tout donné avec Akito et cela a fonctionné ! »
Depuis lors, la jeune cavalière a continué à s’illustrer régulièrement en compétition et a signé une année 2018 particulièrement réussie pour son entrée dans la catégorie juniors. Elle a en effet remporté le challenge Equitation moderne du Classic Tour Sellerie Gilbert et s’est classée quatrième de la Finale à Liège.
Elle a également remporté le championnat GEPL en 120 cm et plusieurs autres épreuves sur cette hauteur. Grâce à ses résultats dans le challenge d’Equitation moderne, la jeune cavalière a pu participer au CSI 1* de Liège, son deuxième international après une première expérience à Bonheiden en 2017.

Objectifs

Lisa Giappone tourne pour l’instant essentiellement sur des épreuves de 115-120 cm et souhaite progressivement passer vers 125-130 cm avec ses montures, ce qui est en cours. La cavalière souhaite aller le plus loin possible en compétition, mais pas à n’importe quel prix : « Je suis perfectionniste, donc je veux avant tout faire des parcours propres. Je tiens aussi à prendre bien soin de mes chevaux car quand on s’en occupe correctement et au quotidien, ils nous rendent beaucoup ! »

Voir aussi