Info :

 

La LEWB n’impose aucune règle elle-même. Nous relayons les mesures du CodeCo et du Ministère des Sports de la FWB. Respectez-les svp !

 

Mise à jour CORONAVIRUS au 7/05/2021

    

Suzanne Denis

Rencontre avec la présidente du jury des Ch. de Belgique des Jeunes Chevaux de Jumping de Gesves
Discipline(s): 
Jumping

Cela fait maintenant au moins 5 – 6 ans que Suzanne Denis, alias Boubou, assume la grande responsabilité de présidente de jury des Championnats de Belgique des Jeunes Chevaux de Saut d’Obstacles se déroulant traditionnellement à Gesves à la mi-août.

Sur les terrains de concours, peu de gens la connaissent sous son nom officiel et tout le monde parle de « Boubou ». Mais d’où vient ce charmant surnom ? « Mon papa m’appelait ‘Mon p’tit bout’ qui s’est ensuite réduit en ‘Bou’ et finalement s’est transformé en ‘Boubou’ », raconte Mme Denis. Actuellement directrice d’une école maternelle et primaire d’environ 300 élèves à Verviers, Boubou est passionnée d’équitation, et particulièrement de jumping, depuis son enfance et avait reçu son premier cheval à 12 ans comme surprise pour sa communion. A l’époque, elle montait avec Joseph Kettmus qui avait déjà du mal à l’inscrire en concours sous son nom car elle était déjà surnommée ‘Boubou’ à cette époque, se rappelle-t-elle.

Pendant les Championnats, si vous la pensez ‘cachée’ en tribune de jury, vous risquez d’être déçu. En effet, sa fonction l’appelle souvent hors de sa tribune pour gérer des tas de petites choses directement sur le terrain : « Être président de jury, c’est être multifonctions. Il faut une très bonne connaissance des règlements, avoir un esprit sportif juste et droit pour mettre tout le monde sur le même pied d’égalité. On a aussi un rôle de public relation et de coordination des différents intervenants, notamment avec Mr Mathy ainsi qu’avec les organisateurs du Championnat de Dressage qui font leurs remises de prix dans la grande piste extérieure » explique Boubou. « C’est une semaine intense et épuisante car on doit être sur le terrain de concours 1h avant le début des épreuves jusqu’au soir où on soupe ensemble dans une ambiance détendue ». Bien que cette semaine soit éprouvante, Boubou est heureuse quand tout se finit bien et que l’on est satisfait de sa prestation. Le fait de revenir d’année en année est une reconnaissance du travail accompli et donne envie de faire au mieux pour que cet événement soit une réussite à chaque fois.

Cette année, il n’y aura que peu de repos après la fin des Championnats Jeunes Chevaux le mercredi 15 août, car un autre Championnat, celui de la Ligue, débute dès le vendredi 17 août pour tout le weekend.

Voir aussi